Retour sur le blog
Le fantasme et le fétichisme des pieds, explications

Le fantasme et le fétichisme des pieds, explications

Un fétichiste (ou paraphile) est quelqu’un qui ressent une excitation sexuelle à la vue, à l’odeur ou au toucher d’une matière, d’une partie du corps ou d’un objet bien précis. Latex, cuir, uniformes, talons hauts, seins, fesses… Le fétichisme est un domaine vaste et très varié. Il ne constitue pas vraiment une inclinaison sexuelle, car, à divers degrés, nous érotisons tous quelque chose.

Appelé podophilie, le fétichisme des pieds est l’un des fétichismes les plus répandus au monde. Il est souvent associé à des fantasmes sexuels portant sur les jambes et les dessous féminins (bas, collants, résilles…).

Pour ses adorateurs, le pied est un symbole de liberté. Souvent, les fétichistes des pieds sont des hommes attirés par des femmes dominantes. Cependant, une récente étude estime que les femmes représenteraient près de 25 % de ses pratiquants.

Un fétichisme qui prend de multiples formes

Fait étrange, s’il y a des centaines de milliers de fétichistes des pieds de par le monde, il ne semble pas y avoir de fétichisme des mains… Le fétichisme des pieds est vaste et complexe.L’expression de cette passion peut prendre de multiples formes, depuis la simple contemplation jusqu’au contact physique.

Il peut s’agir d’un fétichisme relatif à la soumission (être écrasé sous le pied d’une femme), à l’odeur (à laquelle certains fétichistes sont très sensibles) ou simplement au contact buccal (embrasser, sucer, lécher, mordiller) ou tactile (caresser, chatouiller, pincer).

Certains le pratiquent en le mêlant au fétichisme des chaussures. Fantasme très proche, mais un peu différent, ce dernier porte sur les chaussures féminines, particulièrement, les talons aiguilles, les bottes et les cuissardes.

Un culte du pied de plus de 1000 ans

Les premières traces de la pratique du fétichisme des pieds remontent à 1000 ans avant Jésus-Christ. En Égypte, déjà, les prostituées avaient interdiction de porter des chaussures afin d’attiser le désir des hommes. Dans le livre de la Bible appelé «  Le Cantique des cantiques », le roi Salomon parle avec ravissement de la beauté des pieds de sa bien-aimée.

En Asie, le kamasutra propose de très intéressantes pratiques avec les pieds. Sans oublier le Japon médiéval, dans lequel les pieds des Geishas devaient être d’une longueur identique à celle d’un sexe masculin en érection.

On retrouve cette fascination sexuelle pour les mignons petons chez beaucoup de grands artistes. Des écrivains, comme Octave Mirbeau ou le marquis de Sade et, plus près de nous, des cinéastes, Quentin Tarantino et Pablo Almodovar, ou encore des musiciens, comme Elvis Presley et Pharell Williams.

En outre, le fétichisme des pieds représente un genre à part entière dans le cinéma érotique d’Europe du Nord, où il existe un public masculin friand de photos ou d’histoires coquines mettant en vedette les pieds de jolies filles.

Le footjob, une faveur du pied

Indissociable du fétichisme des pieds, le footjob est une pratique sexuelle qui, comme son nom l’indique, consiste pour la femme à masser le sexe de son partenaire masculin à l’aide de ses pieds nus, gainés ou bottés, jusqu’à l’excitation sexuelle ou l’orgasme.

Le fétichisme des pieds est parfois incompris. Si l’objet de votre désir n’est pas très branché pied, vous voir scruter les siens sous tous les angles, les dévorer des yeux avant de les couvrir de baiser avec insistance peut être surprenant, voire mal accepté.

Pour pouvoir réaliser votre fantasme en toute sécurité, inscrivez-vous gratuitement sur notre site. Vous y trouverez la plus grande communauté de fétichistes en ligne. Des dizaines de partenaires compréhensives et fétichistes comme vous vous y attendent. Le pied, quoi !